Coutellerie

Catalogue

Vous pouvez également me passer commande dans une grande gamme de couteaux.

N'hésitez-pas à me demander les catalogues afin d'avoir un large choix. 

Stand

Les couteaux de cuisine

Couteaux de cuisine

Les couteaux de régions

Le Laguiole

Laguiole

C'est en 1829 que naît à Laguiole, petit village de montagne de l'Aveyron (sud-ouest de la France), un modeste couteau de paysan. Sa fameuse abeille, symbole de prestige et de qualité, qui orne son ressort en fera le couteau le plus célèbre de France. Avant le Laguiole, le Rouergue avait déjà un couteau d'un type très particulier : le "Capuchadou". C'était une lame fixe et pointue emmanchée sur un morceau de bois qui avait pour principal usage de saigner les poulets, cochons... et de percer la panse des vaches quand celles-ci souffraient de "météorisation" (fermentation d'herbes trop humides dans la panse de l'animal qui pouvait en mourir si on n'intervenait pas).

   

L'Aurillac

Aurillac

Voici un couteau régional du tout début du XXème siècle encore fabriqué de nos jours. Joli couteau certes, mais aussi chef lieu du Cantal, département où vivaient bon nombre de bergers et de vachers ayant besoin à chaque instant de pouvoir compter sur un outil efficace et bon marché pour couper leur viande, leur fromage, réparer les harnais... C'est ce à quoi répondait parfaitement l'Aurillac. Doté d'une lame en pointe plongeant en avant et d'un manche joliment galbé parfaitement reconnaissable, c'est un couteau très agréable en main. Il mesure environ 19 cm ouvert. On peut aussi le trouver en plein manche. Il s'inscrit dans la gamme des "Couteaux de nos grands-pères".

   

Le Capucin

Capucin

Historiquement, c'est le plus vieux couteau pliant qui soit. Les Romains l'utilisaient déjà il y a deux mille ans! Pas de ressort ni de mécanisme compliqué pour cette antiquité vivante, juste 2 clous: celui qui sert de pivot à la lame et celui qui sert de taquet d'arrêt de la lame lors de son ouverture! De plus, il est unique et superbe de par la forme de sa lame. Il porte son nom du fait qu'il a longtemps été LE couteau des Moines Capucins, qui l'utilsaient surtout pour couper les pages de parchemins pour leur travail de copistes.

   

L'Agenais

L'Agenais

Ce couteau dont la lame de forme yatagan manifeste son influence espagnole. La forme du manche a une petit air de famille avec la jambette ou le capucin. Sa fabrication a été arrêtée avant la seconde guerre mondiale et il est aujourd'hui assez difficile pour en trouver

 

Et bien d'autres modèles encore...

N'hésitez pas à me demander

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site